SDN Lettre d'information du 20 Mai 2014

Marseille, le 20 Mai 2014
 
 
à Mesdames Messieurs les Responsables des éditeurs du mux5 de Marseille
 
 
 
D'entrée, une nouvelle importante, vous la connaissez déjà, parce que l'ADN a déjà communiqué à ce sujet : nous devions émettre sur la fréquence 5C et nous émettrons sur la fréquence 8C (fréquence centrale 199,360 MHz). Les raisons techniques ont été largement et clairement évoquées par Klaus HINKELDEIN, Président de l'association que nous avons choisi comme diffuseur et nous n'y reviendrons pas. Sachez que la proposition des services du CSA -qui ont désiré une réponse quasi-immédiate-, nous permet de conserver une diffusion omnidirectionnelle et de ne pas limiter la puissance dans des directions que le CSA, pour respecter les accords internationaux aurait été dans l'obligation de nous imposer. Avec un coût d'antennes, de panneaux et de caches, qui aurait fondamentalement modifié les dépenses d'investissements du diffuseur. Après consultation interne et externe, la SDN a fait son choix à l'unanimité des cinq membres partie prenante de la SARL.
 
L'information complémentaire et rassurante c'est que les autorisations modifiées (pas celles en cours de notification, qui concernent le DAB+) devraient donc être transmises à la SDN et aux éditeurs après une séance plénière du CSA lors de laquelle cela aura été mis à l’ordre du jour. Les services techniques font leur maximum pour que cela intervienne avant la fin de ce mois de Mai. Ces mêmes services assurent que la date de la « nuit bleue » est bel et bien maintenue au 20 Juin. Le changement de fréquence n'aura pas d'impact non plus sur le fait que l'ADN sera prête à cette date pour assurer le service.
 
 
Vous serez invités incessamment à signer avec l'ADN, les accords pour la diffusion RNT de vos programmes pour effet au 20 Juin 2014, qui reste donc celle prévue.
 
 
 
 
 
Là encore, piqûre de rappel, l'allotissement local de Marseille, géographiquement, comporte l'aire de la commune de Marseille, celle d'Aix-en-Provence et celle d'Aubagne. Comme vous en aviez déjà été dûment informés le 3 Mars 2014, cette diffusion va se faire depuis la Petite Étoile et la convention est en passe d'être signée, là encore avant la fin de ce mois avec la mairie de Septèmes-Les-Vallons. La couverture est beaucoup plus vaste que celle initialement prévue.
 
Certain éditeur m'a fait part de ce qu'il aurait souhaité un démarrage plus restreint (sans diffusion vers Aix-en-Provence et alentours) car il veut rester prudent quant à l'avenir de la RNT mais surtout souhaitait restreindre les budgets affectés à cet usage en Région Marseillaise, lui qui émet déjà en Région Parisienne. Ce n'est pas le choix de la SDN et de ses cinq éditeurs associés et majoritaires qui ont pourtant déjà des autorisations sur cette même zone en FM. Ils veulent démarrer fort. Et bien au contraire, nous pensons que les atermoiements des radios commerciales (celles du « Bureau de la Radio ») et du Service Public n'auront qu'un temps, celui de l'éclosion de la demande, à l'image de ce qui s'est passé pour la TNT et la HD-TNT. Et donc, comme par ailleurs, nous avons identifié les interlocuteurs possibles pour l'implantation d'un réémetteur SFN couvrant Aubagne et ses alentours, nous n'attendrons pas cinq ans pour activer les négociations.
 
Pour mémoire, la SDN est agréée par le CSA pour la gestion de notre bouquet... Tous les éditeurs ont fait part auprès du CSA de leur désir d'émettre en DAB+. La composition du signal ETI sera réalisé sous la responsabilité de la SDN à la Friche de la Belle de Mai à Marseille. Les essais sont concluants. A priori, les signaux audios des 9 éditeurs seront pris sur les streams internet des stations concernées en attendant que l'ADN, avec qui nous avons conclu le contrat de diffusion propose un boîtier spécifique à cet usage.
 
Nous avons constaté que la plupart de ces streams-live et cela a été confirmé par la précédente enquête (lancée par nos soins le 3 mars) sont en mp3 avec un débit de 128kb/s. Ce format en mp3 est compatible avec la compression en HE-AAC V2 (AAC+) de 96 kb/s pratiqué en DAB+ mais le 192 k mp3 serait préférable afin que les gains en qualité en comparaison à la FM soient perçus avec plus d'acuité par les auditeurs(trices) exigeant(e)s. Le boîtier adéquat vous sera donc proposé sans modification de contrat, à charge pour vous de l'utiliser conformément aux instructions que les techniciens ne manqueront pas de vous faire parvenir en temps et en heure.
 
 
Je vous prie de recevoir l'assurance de ma considération distinguée.
 
 
 
 
Après consultation et validation des administrateurs de la SDN,
Le Gérant, Etienne BASTIDE